Publié sur Laisser un commentaire

Le lin et notre nouvelle collection

Avec la pandémie qui a modifié la vie de tous les humains de la planète, les matières qui sont des valeurs sûres, tel le lin, suscitent de nouveau l’intérêt des gens. Nous savons déjà que le lin est le champion des fibres écologiques, qu’il ne requiert que peu d’intrants (peu de pesticides et d’engrais) et peu d’eau pour croître. Sa culture était jadis pratiquée dans tout le Québec rural jusqu’au milieu des années 1900. La tige arrachée puis rouie au champ pour être ensuite broyée à la main (brayée dans le langage québécois d’antan) se transforme en filasse qui est le matériau de base qui sera filé et tissé pour obtenir la toile de lin. La toile servait à fabriquer des articles de première nécessité, d’inusables linges à vaisselle et des essuie-mains, par exemple. On l’utilisait aussi pour fabriquer de belles nappes que l’on brodait avec amour, souvent ajoutées au trousseau de la mariée. Il servait également à la fabrication d’articles épiscopaux, telles les nappes des autels par exemple, faites d’une baptiste de pur lin blanc, fort probablement importée de France dans ce cas.

Ce savoir-faire relié à la culture du lin et aux étapes de sa transformation a été oublié avec l’époque industrielle qui a délaissé le lin au profit du coton. Malheureusement, le lin n’est plus cultivé dans nos villages de campagne du Québec, comme il l’était du temps de nos ancêtres. Toutefois, puisque nos valeurs de société ont été grandement bouleversées, le lin reprend espoir.  Puisque sa culture ne peut se faire partout, le lin préférant un climat plus froid, le Québec est tout indiqué pour le cultiver. Sur Lin + Quotidien, nous espérons revoir ses jolies fleurs bleues ondoyer dans nos champs. Nous souhaitons ardemment qu’il soit de nouveau cultivé pour la fibre textile et de nouveau transformé chez nous pour cet usage. Nous souhaitons aussi que le monde entier tombe en amour avec le lin, cette plante si exceptionnelle et dont les bienfaits nous rendent service à tant d’égards.

Sur Lin + Quotidien, nous venons tout juste de lancer nos nouvelles collections de masques, tout lin ou lin et joli coton imprimé, en deux tailles adulte, en une taille enfant et adolescents, en plusieurs couleurs neutres toujours de mise, de saison ou vintage, en deux finitions, standard et haut de gamme, et avec des pochettes assorties. Nous pensons que notre produit se démarque, tant par sa fabrication soignée que par tous les autres choix que nous faisons.

Nos masques sont ce que le lin est par essence, antibactérien naturel, antifongique naturel et antiallergique. Ces choses veulent dire que les microbes ne font pas bon ménage avec le lin dont ils n’apprécient pas la compagnie, que les champignons sont naturellement tenus à distance et qu’il est tout indiqué pour les peaux sensibles parce qu’il est peu probable que les gens développent des allergies au contact de cette matière naturelle. Le lin est aussi un thermorégulateur naturel, ce qui signifie qu’il régule la température du corps sous diverses conditions, la diminuant pas grande chaleur et l’augmentant par grand froid. Le lin est de plus une matière très résistante, biodégradable, verte. Voilà quelques éléments pour nourrir le côté technique et rationnel.

Pour le côté passionné et esthétique, c’est une matière noble que les créateurs apprécient pour sa fluidité et sa tombée unique, sophistiquée, tout en grâce. Notons toutefois que cette souplesse et cette fluidité lui confère un caractère quelque peu indiscipliné qui le rend difficile à coudre, car il aime danser sur le moulin. Qu’à cela ne tienne, le lin est toujours synonyme d’élégance et de raffinement. En blanc, il a un caractère mythique. Si on l’aime froissé? Les inconditionnels du lin adorent ce froissé au naturel qui exprime merveilleusement les mouvements du corps, simplement parce qu’ils aiment le lin et qu’ils embrassent toutes ses particularités. Les gens qui choisissent le lin dans un élan naturel sont souvent des gens plus proches de la nature et plus enclins à mener une vie qui soit le reflet de valeurs moins superficielles.

Finalement, sur Lin + Quotidien, Fabienne et moi sommes comme des abeilles laborieuses à créer les collections de linge de table que nous serons fières de vous présenter d’ici le début d’octobre, avec de merveilleuses photos de produit, inspirées et inspirantes. Impossible de ne pas faire un clin d’œil à ma grande passion pour la photographie dans mes photos de produits! Nous comptons sur vos encouragements pour continuer de réaliser les belles choses que nous aimons fabriquer tout artisanalement et vous offrir!

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.