Publié sur Laisser un commentaire

Les masques sanitaires pour le temps de la covid

Sur Lin + Quotidien, notre motivation est toujours de bien faire les choses, de vous offrir le meilleur produit et le meilleur service possible et de pouvoir gagner notre vie en vous offrant notre meilleur travail d’artisan.

Notre masque fait de lin et coton est un produit de qualité que nous sommes fiers de fabriquer et tout aussi fiers de vous offrir. Nous pensons qu’il apporte la meilleure protection que puisse offrir un masque sanitaire non-médical. À travers nos communications, nous avons attiré l’attention d’un scientifique et entrepreneur, le Dr. Richard Bruno. C’est grâce à ses conseils et à sa précieuse contribution que nous avons pu améliorer la manière dont nous fabriquons maintenant nos masques sanitaires faits de fibres naturelles. Ainsi, le nouveau masque trois couches offert dès maintenant, composé des couches lin-percale-lin, est fabriqué selon ses recommandations quant à la meilleure structure pour un masque sanitaire et aux meilleurs matériaux à utiliser.

« Vos masques sont excellents et les plus près des résultats de mes recherches quant à la structure des masques et aux meilleurs matériaux que l’on devrait utiliser », nous écrivait par courriel le Dr. Richard Bruno, après avoir visité notre site internet et porté l’un de nos masques sanitaires faits de lin et de percale de coton. Dr. Bruno, PhD MBA, est aussi Invited Fellow dans le domaine de  l’Innovation Management Practices and Policies du CIRANO de Montréal (https://www.cirano.qc.ca/en/community/directory/view/2234).

Reprenons depuis le début. D’abord, nos masques sont fabriqués sur le modèle de L’AFNOR, L’Association Française de normalisation. Pourquoi l’AFNOR? Parce que ce modèle est à la fois simple, efficace et qu’il est un standard national en France. Il s’ouvre pour former une coquille qui épouse très bien les reliefs du visage. Il couvre parfaitement le nez, la bouche et le menton.

Nous avons ajouté une barrette nasale afin que le masque s’adapte de manière sécuritaire sur le pont de votre nez et referme les interstices. La barrette nasale crée ainsi une bonne étanchéité entre le masque et le visage. Cela minimise le nombre de gouttelettes qui entrent ou sortent par les interstices. Si vous portez des lunettes, la barrette nasale permet de réduire la buée dans vos lunettes résultant de l’humidité produite par la respiration.

Nous avons également ajouté une boucle de coton sur les bords inférieurs du masque afin d’y insérer la bande élastique, puis de l’ajuster selon la forme et la taille de votre tête. Un bon ajustement signifie toujours qu’il y a moins de fuites lors de l’inspiration ou de l’expiration, et tout aussi important, qu’il rende le masque beaucoup plus confortable.

Nous proposons également deux grandeurs afin d’offrir un produit qui corresponde le plus adéquatement possible à votre visage.

Le lin est ce que nous avons choisi pour notre ligne de linge de table et nos vêtements. Pour nos masques sanitaires, nous avons encore choisi le lin pour ses propriétés exceptionnelles.

« Une chose que je peux vous assurer, c’est que le lin est l’une des meilleures, sinon la meilleure,  fibre naturelle à utiliser pour les masques: il garde la peau fraîche, minimise l’accumulation d’humidité et les maladies de la peau et il a une forte capacité d’adsorption de gouttelettes », assure le Dr. Richard Bruno.

Le lin est anallergique et il est donc moins probable que le port de notre masque fait de lin et coton irrite votre peau. Le lin est thermorégulateur, ce qui signifie qu’il gardera votre peau fraîche, ce qui est particulièrement important lors des chaudes journées d’été. Le lin a une grande capacité d’absorption de l’humidité et des gouttelettes et il aide ainsi à freiner la propagation de la contagion. Le lin que nous utilisons a une densité de 200 g par mètre carré ou 6 oz par verge carré.

En guise de meilleur compagnon pour nos masques de lin, nous vous proposons trois modèles de masques avec de la percale blanche de pur coton à deux cent fils au pouce. La percale est une technique de tissage qui résulte en un tissage très serré et régulier. C’est le tissu utilisé pour fabriquer les housses de couette du fait que son tissage très serré empêche les plumes de le traverser. La percale de coton est mince et elle garde la fraîcheur durant l’été.

Je termine en citant un passage de l’étude du Dr Bruno : « Le design des masques devraient tenir compte des  bons matériaux à utiliser et de leur répartition au sein des couches. Par exemple, un tissu de coton antimicrobien de 200 fils au pouce pourrait être utilisé pour les deux couches extérieures du masque alors qu’une couche faite de lin pourrait être placée à l’intérieur, ou l’inverse. À une densité de 200 g par mètre carré, le tissu améliore la filtration d’environ 30% par rapport à un masque chirurgical seul. Cependant, cette amélioration ne reste valable que si la conception du masque offre la même qualité d’étanchéité qu’un masque chirurgical: c’est-à-dire qu’il minimise l’infiltration au niveau des contours, entre le visage et le masque».

Le prochain article sur mon blog portera sur les meilleures pratiques pour la stérilisation d’un masque sanitaire. Nous nous référerons une fois de plus aux résultats de l’étude du Dr. Bruno à cet égard. Il sera publié au cours de la semaine prochaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.